Guignol et marionnettes à Lyon

Petite Histoire de Guignol

Guignol et Gnafron
Guignol et Gnafron 

Laurent Mourguet, crée la célèbre marionnette Guignol aux alentours de 1808. Ouvrier en soie, les temps sont durs pour les canuts. Il décide alors de devenir marchand-forain pour survivre et utilise un Polichinelle, marionnette en vogue à l’époque, pour attirer la clientèle.

Il délaisse rapidement Polichinelle et crée ses propres marionnettes : Gnafron puis Guignol. Ce sympathique personnage prend à partie des petites gens en clamant l'injustice sociale et en dénonçant les bourgeois comme les autorités régionales ou nationales.

Très vite, Laurent Mourguet se consacre entièrement à son rudimentaire théâtre de marionnettes installé dans la grande allée des Brotteaux.

Populaire et moqueur, Guignol est l'image du lyonnais pudique et laborieux, mystique et travailleur. Il connut un grand succès populaire à partir des années 1830. A la fin du XIXe la bourgeoisie lyonnaise récupère ce personnage et à la même époque, elle transforme ses histoires en spectacles pour enfants.

Aujourd'hui, petits et grands rient encore de ses aventures dans les théâtres fixes et itinérants de Lyon.







Le musée des marionnettes du monde

Autour de Guignol, Madelon et Gnafron, le Musée des marionnettes du monde regroupe plus de 2 000 marionnettes de tous types et de tous pays.

Les diverses traditions françaises sont présentes avec notamment les cabotans à tringle et à fils d'Amiens et la tradition parisienne autour de Guignol avec des pièces du théâtre des Buttes–Chaumont, du Guignol des Tuileries et des personnages de Gaston Baty.

Vous pourrez également découvrir des marionnettes du monde entier : Asie, Afrique, Europe du Nord, de l'Est et du Sud, ainsi qu’une importante collection de décors, castelets, costumes et ouvrages.

 Site web des musées Gadagne



Retourner au menu accessibilité (haut de page)