Plateforme de vidéos

Vidéos d'expositions :

Fleur des Champs, de Louis Janmot (1845)



Qui est cette femme?
Qu'a voulu exprimer Louis Janmot?
Cette vidéo vous aidera à éclaircir la compréhension de son oeuvre.


Une jeune femme est assise dans la campagne lyonnaise. Elle tient dans ses mains des bouquets de fleurs fraîchement cueillies. Au loin, les reliefs du Bugey ouvrent dans la profondeur de l’espace vers les Alpes.
Ce tableau est une œuvre du peintre Louis Janmot. Il a été réalisé à Lyon en 1845 et l’artiste l’a intitulé « Fleur des champs ».

Mais quel est le sujet de ce tableau ?

 S’agirait-il d’un portrait de femme que l’artiste aurait connu ?
On pourrait le supposer au premier abord, vu la précision avec laquelle le peintre a représenté son visage.
Mais de qui s’agirait-il alors ?
Nous n’en savons rien et si l’on regarde attentivement le vêtement de la femme, on peut constater qu’il n’évoque pas du tout le 19ème siècle français et rappelle plutôt les portraits de la Renaissance italienne, peints au 15ème siècle par Léonard de Vinci ou Raphaël.
En s’approchant du tableau, on remarque également que l’artiste a peint sur du bois, et non sur de la toile. C’est étonnant au 19ème siècle de reprendre une technique ancienne utilisée par ces mêmes artistes de le Renaissance.

 S’agirait-il d’une peinture de fleurs ?
A Lyon, au 19ème siècle, ce type de représentation est devenu une véritable tradition.
Et on remarque dans cette œuvre que Janmot a pris un soin méticuleux à montrer chaque fleur dans les moindres détails. Mais à la différence de la plupart des autres peintres de sa génération, qui choisissent des fleurs magnifiques et cultivées, Janmot préfère ici les petites fleurs sauvages et fragiles que l’on trouve au bord du chemin, comme le bouton d’or, le bleuet, le coquelicot, la marguerite.

 S’agirait-il encore d’une représentation de la déesse Flore, que les Romains vénéraient ?
Au-delà de l’apparente simplicité de cette image, Janmot nous invite peut-être à une méditation sur le temps qui passe.
Les fleurs des champs, tout comme les papillons, ne durent pas.


 Retrouvez cette vidéo sur le site web du Musée des Beaux-Arts





 Retour





Retourner au menu accessibilité (haut de page)